randonnée chemin saint jacques
Chemin de Compostelle,  Équipement & Préparation,  Randonnée

Compostelle de Conques à Toulouse – Préparation

Ce chemin de Compostelle que j’ai décidé d’emprunter, relie le voie du Puy en Velay à celle d’Arles, soit 230 kilomètres de Conques à Toulouse.

C’est une variante peu fréquentée, mais qui mérite d’être mise en lumière. Non seulement son tracé et son balisage sont très bien réalisés (et entretenus !), mais elle traverse surtout de hauts lieux de pèlerinage historique qui m’ont beaucoup marqué, tels que Peyrusse le Roc et la bastide de Villeneuve d’Aveyron.

Ayant 4 jours devant, j’ai donc décidé de partir marcher sur 70 kilomètres de cette voie méconnue, entre le village d’Aubin et celui de Najac, en Aveyron. Pour lire le récit de cette aventure c’est dans cet article : 4 jours sur la Variante de Compostelle de Conques à Toulouse.

Mon itinéraire suit le balisage (et les coquilles de St Jacques !) du GR 62 B (entre Aubin et Villefranche-en-Rouergue), puis le GR 36 (de Villefranche-en-Rouergue à Najac).

Mes étapes sur le chemin : Aubin ➡ Peyrusse le Roc (12 kms) ➡ Villeneuve d’Aveyron (17 kms) ➡ Villefranche-en-Rouergue (14 kms) ➡ Najac (23 kms)

Pour ce qui est de l’organisation, le village d’Aubin et celui de Najac sont desservis par des lignes de trains.

Question matériel, mon sac à dos au complet pesait 11 kg (eau et nourriture inclus). Voici une liste précise de ce que j’ai emmené ici.

Comme j’aime être autonome sur le chemin et surtout vivre en immersion totale dans la nature j’ai décidé de prendre le nécessaire pour bivouaquer : toile de tente, sac de couchage, matelas et popote avec réchaud pour les repas chauds.

Étant partie début Mai, les températures peuvent encore descendre autour de 5° la nuit. J’ai donc décidé de prendre 2 matelas pour bien m’isoler du sol (un mousse et un autogonflant), un gros sac de couchage 5°C et un liner (sac de soie).

Sachant que je traverse plusieurs villages sur mon chemin, le ravitaillement en eau et nourriture se fera facilement.

Si j’ai décidé de ne pas me procurer de topo guide sachant que je ne partais que sur 4 jours, sachez qu’il en existe un sur cette voie spécifique. Il est disponible ici.

Je vous déballe l’intégralité de mon sac à dos dans cette vidéo :

Le récit de cette aventure est ici sur le blog, ou ici en vidéo VLOG !

2 commentaires

  • Ben

    Bonjour, merci pour ton blog et tes vidéos captivantes. Une question me turlupine : as-tu une solution pour éviter les piqûres de moustique sur le chemin de Compostelle ?

    • Suzanne - L'Instant Vagabond

      Bonjour Ben ! Non pour les moustiques je n’ai pas de solution à part les anti-moustiques avec du DEET dedans, qui sont les seuls efficace mais plutot nocif…ma solution a été d’accepter d’être mangée par les moustiques (mais ca ne m’est arrivé que 2 ou 3 nuits) en dormant à la belle étoile.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.