GR 65 saint jacques
Chemin de Compostelle,  Randonnée,  Récit d'aventure

Mes 3 lieux coup de cœur sur la Voie du Puy en Velay

Lors de mon pèlerinage vers Compostelle sur la Voie du Puy en Velay, certaines régions m’ont plus plu que d’autres. J’avais donc envie de vous partager dans cet article mes 3 portions de chemins préférées. Peux-être ne suis-je pas la plus originale dans mes préférences, mais les portions de cette voie sont vraiment magiques !

Voici donc mes 3 lieux coups de cœur, dans l’ordre chronologique (et donc sans ordre de préférence).

L’aubrac

Situé dans le Sud du Massif central, cette région est une des plus belles que j’ai pu traverser en France. Constituée de grands plateaux verdoyants, avec ses rares arbres et murets en pierres sèches, l’Aubrac permet au pèlerin de vivre l’immersion en pleine nature. Le paysage s’allonge à perte de vue et le chemin serpente à travers les enclos des vaches Aubrac, avec leurs cornes en forme de lyre et leurs yeux maquillés de noir.

A la sortie de l’Aubrac, l’arrivée sur le village de Conques m’a également vraiment enchantée. Le chemin nous fait sortir d’une grande forêt pour arriver sur les hauteurs du village, à travers de petites rues aux allures médiévales qui débouchent sur l’abbatiale Sainte-Foy au cœur du village.

voie du puy GR 65 aubrac

Situé sur le début du GR65, il est possible de ne marcher qu’un bout de ce Chemin en Aubrac.

Deux possibilité pour faire un parcours plus ou moins long :

Nasbinals ➡ Espalion / 3 à 4 jours de marche / Environ 60 km

Nasbinals ➡ Conques / 6 à 7 jours de marche / Environ 100 km

La Vallée du Célé

Plus loin sur la Voie du Puy, on arrive à Figeac dans le Lot. A partir d’ici, 3 options s’offrent au pèlerins : le GR 65 classique, la variante par la voie de Rocamadour ou la variante par la vallée du Célé. C’est cette dernière que j’ai choisie d’emprunter et je n’ai vraiment pas regretté mon choix !

Cette variante du Chemin est appelée le GR651 et débute un peu après avoir passé Figeac, dans le village de Béduer (pour rejoindre le GR65 officiel à Cahors). Ce chemin est moins emprunté par les pèlerins, et un peu moins bien balisé, mais il en vaut tellement la peine ! Le chemin offre un paysage vraiment différent encore, plus sec et rocailleux, à travers les causses et les vallées. Le chemin est un peu plus sportif et monte et descend souvent, entre les bords de la rivière du Célé ou les causses du Quercy qui surplombent les charmants petits villages. On trouve également sur ce chemin d’intéressants vestiges d’habitations troglodytes.

Pour parcourir cette Variante du Chemin de Compostelle plusieurs possibilités :

Figeac ➡ Cahors / 6 à 7 jours / 110 km

Et la cerise sur le gâteau : il est possible de descendre une partie de cette variante en canoë, sur la rivière du Célé !

Marcilhac-sur-Célé ➡ Cabrerets / 20 km de descente

Le pays basque

Je n’étais jamais allée dans cette région de ma vie et je dois dire que j’ai juste adoré ! Après avoir marché dans le plat du Gers et des Landes, on découvre sur le GR 65 cette région plus vallonnée et verdoyante. On retrouve aussi une ruralité plus habitée avec des petites fermes et leurs animaux. L’architecture est elle aussi superbe, avec ces maisons basques d’un blanc rayonnant. Sans parler de la chaîne des Pyrenées qui se dessinent au loin dans le paysage.

Une des étapes qui m’a le plus plu dans le Pays Basque français était le passage par la chapelle de Soyartz. Bien que la montée m’ait parut difficile, la vue à 360° au sommet est vraiment splendide.

Saint-Jean-Pied de Port est également un très beau village basque niché aux pieds de la chaîne des Pyrénées. Ses ruelles et petites boutiques typiques donnent un charme à ce village très fréquenté, entre les touristes et les nombreux pèlerins qui viennent du monde entier pour commencer leur Camino Frances.

Pour faire une portion de Chemin dans le Pays basque français :

Aire-Sur-L’adour ➡ Saint-Jean-Pied de Port / 6 à 7 jours / 160 km

Navarrenx ➡ Saint-Jean-Pied de Port / 3 jours / 65 km

Vous pouvez également faire la traversée des Pyrénées par le col de Roncevaux pour arriver jusqu’en Espagne :

Saint-Jean-Pied de Port ➡ Roncevaux / 1 jour / 27 km


Et pour finir de découvrir ces trois lieux de la Voie du Puy en Velay en images, c’est dans cette vidéo :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.