Récit de voyage,  Réflexions de voyage

Voyager m’empêchait de réaliser mes rêves

Il y a 6 ans maintenant, j’ai fais le choix de partir. J’ai décidé de prendre la route plutôt que de choisir une carrière plus conventionnelle. Je n’étais pas bien sûre de ce à quoi je voulais consacrer ma vie, j’avais des tas de questions sans réponses et je pensais que voyager y répondrait.

Et puis, après plusieurs années à alterner petits jobs, bénévolats et périodes sur la route, j’ai pris goût à cette vie bohème et je suis devenue complètement nomade. En choisissant cette vie, je pensais faire ce dont j’avais toujours eu envie. Je pensais m’être affranchie de la société. Je me pensais libre de réaliser mes rêves.

ET POURTANT.

Avant de faire le grand saut dans cette vie sans appartenance, je pressentais déjà qu’il manquait quelques chose. Du fond. Du sens. Que ma quête était vierge. Telle une recherche sans but. Bien que ces dernières années m’aient fait incroyablement évoluer, j’avais l’impression d’être restée sur la case départ. Je ne savais toujours pas ce que je voulais vraiment faire de ma vie. Cela faisait longtemps que je ne cherchais plus les réponses à mes questions et que je ne voyageais plus que par pure « routine ». Ma vie était devenue voyage et j’allais machinalement de place en place au fil des opportunités qui se présentaient à moi. Je me rendais bien compte que je ne vagabondais plus avec avec le même goût, le même entrain, la même insouciance. Mais je ne voulais pas me rendre à l’évidence : j’étais perdue. Et au fond de moi, quelque part, je commençais à sentir une envie de m’ancrer quelque part et d’accomplir des projets. De ne plus être le simple sujet et devenir l’auteur.

Après 6 ans, alors que je n’y croyais plus, alors que je commençais à me ronger les ongles en pensant à mon futur, alors que mes poils se hérissaient dès qu’on me rappelait mon âge, alors que je tremblais à l’idée d’arriver à 30 ans sans rien de stable dans ma vie (pas d’amoureux, pas de maison, pas de carrière)…c’est à ce moment précis que quelque chose s’est soudainement débloqué en moi, et que j’ai tout naturellement pu soulever la lourde trappe qui renfermait la réponse à ces années d’errance.

C’était l’hiver dernier, alors que je traversais pendant 3 jours un lac gelé au Québec, au profit d’une Fondation qui me tenait à cœur. Au beau milieu de nulle part, sur la glace, sous les étoiles, un des accompagnateurs de l’expédition a invité tout le groupe à trinquer à la réalisation d’un de nos rêves les plus chers. En acceptant de trinquer, j’ai réfléchi sincèrement à quel pouvait être ce rêve. Et au moment où je levais mon verre avec les autres, comme par magie, la clé s’est présentée à moi et j’ai entendu le bruit du loquet se déverrouiller. Cela m’est apparu comme une évidence : je veux écrire et créer de mes propres mains. Cette affirmation est pourtant si simple et cette envie a toujours été là, sous mon nez. Tellement, que je n’arrive même pas à comprendre comment je ne l’ai pas vu plus tôt. Jamais jusqu’alors je ne m’étais autorisé si ce n’est qu’à envisager la possibilité de cette voie. Pourquoi ne me suis-je jamais donné la chance au moins d’ESSAYER ? Trop peur de mon propre jugement parfois si cruel ? Du regard des autres ? De la critique ? De l’échec ? De me confronter à des portes fermées ? De l’envergure du projet et de la montagne de travail que cela demande ? Quoi qu’il en soit, je vois désormais clairement ce vers quoi je veux orienter ma vie.

Alors maintenant, on fait quoi ? Parce que c’est bien de savoir ce que l’on veut, mais il faut à présent déposer les jalons du futur, et se donner les moyens de réussir. Et je me sens prête.

Je finirais cet article par une petite vidéo qui m’a beaucoup inspiré : « 5 façons de tuer vos rêves »

→ Et vous ? Qu’est-ce qui vous retient de réaliser vos rêves ?

Un commentaire

  • france55

    J’ai deja mis un commentaire sur FB mais je peux te redire ici que ton cheminement de vie est normal et que realiser ce que tu veux faire de ta vie est sans doute une belle force pour aller de l’avant et explorer toutes tes qualites. Merci du partage …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *