PVT au Canada,  Récit de voyage,  Roadtrip au Canada,  Vivre en Voiture / Van

Roadtrip à travers Charlevoix

Au cours de mon PVT au Canada, et avec mon auto Arnold, j’ai fait beaucoup de route et j’ai pu visiter beaucoup d’endroits (tels que le Saguenay ou la Colombie Britannique). Mais je n’oublierais jamais mon tout premier roadtrip. Partie de Québec à la découverte de la région de Charlevoix, j’avais encore jamais fait de roadtrip toute seule et pour moi, c’était aussi effrayant qu’excitant !

Allez hop ! Embarquez à bord, je vous emmène en périple à travers Charlevoix.

Jour 1

Il est déjà tard dans l’après midi lorsque je sors de Québec. Alors que je suis sur l’autoroute, je passe devant les impressionnantes chutes de Montmorency. Je n’avais aucune idée qu’elles seraient sur ma route, et je m’émerveille de les voir juste là sous mon nez !

Je continue de rouler en espérant vite voir un paysage moins habité, pour commencer à chercher un lieu ou stationner et dormir dans mon auto. Mais les petites villes se succèdent sans laisser d’espace plus isolé et le soleil commence à tomber. Je tente à plusieurs reprise d’arpenter les rues d’un village. Mais personne ne se gare dans la rue, et toutes les entrées sont privées. Après avoir passé plusieurs autres villages, je commence à m’inquiéter. J’étais si sûre que j’allais facilement trouver un endroit dans la nature, un petit coin sur le bord d’une route isolée, où personne ne pourrait me voir et où je pourrais dormir sereinement. Je commence à sérieusement me demander si je vais réussir à trouver quelque chose.

J’aurais aimé être avec quelqu’un pour qu’il me rassure et me dise « c’est pas grave, on n’a qu’à dormir sur le stationnement d’une petite église. Personne ne nous réveillera, et on partira au petit matin. » Mais je suis seule et il me revient de prendre une décision.

Québec roadtrip arnold

Il fait déjà nuit lorsqu’enfin je me décide à me garer et couper le moteur. Me voilà soulagée. Je suis sur le bord d’une route en terre qui mène à un lac privé. Je passe une nuit sur le qui-vive. J’ai le sommeil léger et j’ai peur qu’on vienne me réveiller. Au petit matin, je me réveille tôt. Quelques voitures passent sans s’arrêter. Je fait un brin de toilette avec mon bac d’eau et un gant. Je me fait chauffer un café et je petit-déjeune rapidement. J’ai les yeux cernés mais je suis fière de ma toute première nuit toute seule dans mon auto. Une chose est sûre, c’est au cours de ce voyage que j’ai commencé à prendre goût à la vie en voiture.

Jour 2

La route continue. Je roule jusqu’au petit village de Petite-Rivière-Saint-François. Il est tellement tôt quand j’arrive que le village semble désert. Je m’arrête au Parc des Riverains et me promène le long du Quai.

Je reprend la route, en direction de Baie Saint-Paul, dont on m’a tant parlé. Ville aux nombreux attraits touristiques et culturels, elle est surnommée le « Paradis des Artistes ». Je me promène sur la charmante rue Saint-Jean Baptiste, le long de ses petites boutiques et restaurants avec terrasse. Je m’arrête prendre un bon café dans le chaleureux Café des Artistes.

Au cours de ce roadtrip, je ne me suis pas rendue jusqu’au Parc des Grands Jardins, situé non loin de Baie Saint-Paul. Toutefois, j’y suis retournée plus tard au cours de mon PVT au Canada, et je vous conseille vivement d’y faire un détour car les paysages du Parcs sont sublimes, surtout à l’automne !

Toute la route à travers la région de Charlevoix se fait le long du fleuve Saint-Laurent et est vraiment très agréable. Il y a de nombreux endroits où s’arrêter sur le bord de l’eau pour faire un pause ou manger un bout.

Arrivé à La Malbaie, je vais voir le casino, qui est surement le plus gros attrait de la ville. Puis, je me demande ce que je pourrais bien faire maintenant. La pluie qui bat son plein et le temps ne s’annonce pas meilleur pour es deux prochains jours. Je décide donc d’aller prendre un lit dans un dortoir de l’auberge de jeunesse. Je suis super bien accueilli par un staff chaleureux. La vue sur le fleuve depuis l’auberge est d’ailleurs incroyable. Si le temps était dégagé je suis sûre que j’aurais passé ma journée ici sur la terrasse ! Je reste l’après midi assise au bar de l’auberge à rencontrer et discuter avec les autres pensionnaires, aussi démoralisés que moi par le temps !

randonnée québec

Jour 3

Le temps s’est aujourd’hui découvert et je saute dans ma voiture. Mon objectif du jour, randonner sur le fameux sentier de L’Acropole des Draveurs dans le Parc des Hautes-Gorges-de-la-Malbaie. La route que j’emprunte pour m’y rendre est magnifique. Je ne peux m’empêcher de m’arrêter à plusieurs reprises pour prendre des photos. Arrivé sur place, je paie mon entrée et vais me stationner au début du sentier. Si la randonnée est assez difficile, je garde mon courage et j’arrive au sommet, trop contente d’avoir réussi.

Il est temps ensuite pour moi de reprendre la route vers Saint-Siméon. C’est de là que part le traversier pour se rendre de l’autre côté du Fleuve Saint-Laurent : sur la rive qui mène en Gaspésie.

Après ce début sur la route, je n’avais plus qu’une hâte : continuer le voyage ! Et c’est comme ça que le roadtrip s’est poursuivi jusqu’en Gaspésie.

Un commentaire

  • france55

    une bien belle region du Quebec. Finalement tu connais presque plus le Quebec que moi (qui y ai vecu 30 ans)..et le traversier Riviere-du-Loup-St-Simeon je connais bien pour y avoir travaille un ete… :-))

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *