aménagement-modus-voiture-vanlife
Voyage en Voiture / Van

Conversion de ma Modus en véhicule aménagé

Grâce à mon expérience de la randonnée, j’ai appris à voyager avec peu de choses, et à me satisfaire d’un confort simple. C’est pourquoi, lorsque j’ai acheté ma voiture (un grand Modus Renault), l’envie de l’aménager pour pouvoir dormir dedans est arrivée assez rapidement. L’idée de faire des micro-aventures, des roadtrips ou même tout simplement de dormir dedans avant un départ en randonnée me plaisait bien.

Je vous propose donc dans cet article de suivre, étape par étape, la conception et la fabrication de l’aménagement de ma Modus pour la transformer en mini maison sur roues !

La structure

Ma voiture est un grand Modus Renault, ce qui est relativement spacieux, mais pas immense non plus. La conception de l’intérieur de l’aménagement était donc un vrai challenge. L’idée était d’optimiser au maximum l’espace, afin d’installer un lit assez grand pour que je puisse m’y allonger et dormir confortablement. La réflexion sur la conception de l’aménagement intérieur, et notamment de la structure principale, a donc été ce qui a été le plus long.

Je souhaitais partir sur une idée de caissons amovibles. En effet, je voulais pouvoir rapidement convertir la voiture, afin de toujours pouvoir l’utiliser en voiture « classique » quand j’en ai besoin. Je souhaitais donc aussi pouvoir garder l’ensemble des sièges de la voiture (les deux sièges avant et la banquette arrière), même lorsqu’elle était en configuration « voiture aménagée ».

aménagement-modus-voiture-vanlife

J’ai donc décidé de concevoir 3 longs caissons indépendants, avec des couvercles. Cela constitue la structure principale de mon aménagement, que je place dans le fond de mon coffre. Les caissons se placent dans la continuité des sièges arrières pliés (et j’ai mesuré pour qu’ils soient à la même hauteur que les sièges pliés). Ainsi je peux poser un matelas par-dessus.

Fabrication

Dans un premier temps j’ai fait de nombreuses mesures dans tous les sens afin de m’assurer que les caissons soient bien adaptés à la forme de mon coffre. Ensuite, j’ai dû rassembler tous les matériaux et outils pour la conception des caissons. En contre toute attente, ce qui a été le plus complexe a été de trouver des planches de bois, car il y avait une pénurie en magasin ! J’ai finalement pu trouver des chutes de bois OSB qu’on m’a donné, et qui ont fait l’affaire.

J’ai donc fabriqué 3 caissons amovibles, dont j’ai compartimenté l’intérieur pour faire plusieurs rangements différents. Et par-dessus j’ai rajouté des couvercles qui s’imbriquent dans les caissons (pour ne pas dépasser en hauteur).

Une fois ces caissons réalisés, j’avais terminé la plus grosse partie de fabrication de mon aménagement.

Et pour avoir un meilleur aperçu de mon aménagement, voici une vidéo complète des étapes de réalisation ⬇

Le cas des rideaux

Après plusieurs tests qui n’ont pas été concluants, j’ai finalement bricolé un grand rideau que j’attache avec des crochets, pour séparer l’espace « chambre » de la voiture des sièges avant. J’ai également crée des « caches-vitres » avec deux vieux matelas mousse de camping. Je les ai découpé selon les mesures de mes vitres, et ils tiennent très bien. En plus de me plonger dans le noir et à l’abri des regards, cela me permet d’ajouter un peu d’isolation au niveau des vitres.

Le matelas

J’ai pu récupérer un matelas de canapé qui se plie en deux. L’idée est de pouvoir le replier dès que je n’utilise pas le lit, afin de pouvoir avoir accès à l’intérieur des caissons. Ça a l’avantage aussi de pouvoir se replier dans le coffre, et donc de relever les sièges arrières si j’ai besoin de les utiliser.

J’ai donc pris des mesures et découpé la mousse du matelas, afin de l’adapter à la forme exacte de ma voiture. Je précise ici qu’en terme de longueur, je dors dans la diagonale du matelas pour avoir assez de place (et étendre mes jambes).

Ensuite, afin que le rendu soit propre (puisque j’ai découpé la mousse), j’ai confectionné une housse tout autour du matelas avec une vieille housse de couette.

vanlife-route-modus

L’équipement

Enfin, j’ai tout simplement pris le temps de réunir l’ensemble de l’équipement dont j’allais avoir besoin dans la voiture lorsque je pars en micro-aventure avec. Étant donné que je pratique la randonnée et le bivouac, j’avais déjà en ma possession un grand nombre d’objets que je pouvais également utiliser en mode « camping » dans ma voiture.

Les seules choses dont j’ai réellement eu besoin de m’équiper ont été une table et une chaise pliante afin de constituer une extension à ma voiture qui puisse faire salon / bureau / salle à manger / cuisine.

Je me suis aussi équipée d’une lampe de campement, qui est bien utile pour m’éclairer lorsque la nuit est tombée et que je souhaite profiter de la soirée en extérieur. Pendant la nuit, je l’accroche avec un mousqueton à l’intérieur de la partie « chambre », et elle me sert de lampe de chevet.

Si cette lampe vous intéresse, c’est le modèle Olantern de chez Olight, il est disponible sur leur boutique en cliquant ici. Vous pouvez bénéficier de 10% de réduction sur votre achat avec le code suivant : instant10

Enfin, je me suis aussi confectionné des petites pochettes avec du tissus, que j’ai accroché à différents endroits dans la voiture, afin d’avoir des petits rangements supplémentaires.

Et pour connaître l’ensemble de mon équipement, j’ai constitué une liste complète de ce que j’utilise, disponible dans cet article : Liste d’équipement pour un roadtrip en voiture.

.

Et voilà, mon aménagement était ainsi fin prêt pour être utilisé ! Après une première nuit concluante dans ma voiture, je pars maintenant régulièrement pour des mini aventures dans ma maison sur roues ! Si vous souhaitez plus d’articles sur la thématique du voyage en véhicule aménagé, je vous invite à lire cet article : Aventures en véhicule aménagé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *