PVT Canada hiver
PVT au Canada

Guide de Survie à l’hiver au Québec

Au cours de mes 2 années passée au Canada dans le cadre de mon PVT j’ai pu y découvrir les joies de l’hiver ! S’il est réputé pour être rude et long, avec ses -20°C et ses tempêtes de neige régulières, cela n’en reste pas moins une véritable expérience à vivre. Bien qu’il soit tentant d’y échapper en envisageant de rester bien au chaud sous la couette avec une tasse de thé bien chaud, je vous propose ce petit guide de survivre à l’hiver au Québec.

Une fois savoir comment s’équiper et appréhender le froid, vous n’aurez plus aucune excuse pour aller jouer dehors et profiter à fond des joies de l’hiver québecois !

Voici donc tout ce qu’il vous faut savoir pour affronter sereinement l’hiver au Québec 🐻🌲🇨🇦

Québec hiver

Il fait frette en titi !

Les températures au Québec en hiver peuvent énormément varier, selon l’endroit où vous vous trouvez. Les températures à Montréal restent assez clémentes, oscillant souvent entre -5°C et -15°C. Plus on va vers le Nord et plus les températures sont extrêmes, au Nunavik (au-dessus du 55ème parallèle Nord), on peut descendre jusqu’à -50°C. Et on ne parle même pas du ressenti !

Températures moyennes dans les différentes villes du Québec, mois par mois

 NovembreDécembreJanvierFévrier
Montréal2°C-6°C-10°C-8°C
Québec0°C-8°C-11°C-10°C
Rimouski0°C-8°C-12°C-11°C
Gaspé0°C-7°C-11°C-10°C
Saguenay-1°C-11°C-15°C-13°C
Sept îles-2°C-11°C-14°C-12°C
Fermont-9°C-19°C-22°C-20°C

Attention cependant, les températures réelles et les températures ressenties peuvent être très différentes. L’idéal est de se fier aux températures ressenties annoncées, car elles peuvent être beaucoup plus froides à cause du vent !

Le gel est le vrai un ennemi dont il faut se méfier. Il faut alors prendre de grande précautions pour marcher sur les trottoirs gelés sans tomber ! Une bonne astuce pour les escaliers ou votre entrée de porte est d’y ajouter du sel pour empêcher le gel de s’y installer.

L’hiver est long au Québec, les premières neiges arrivent généralement en Novembre et persistent jusqu’en Avril, soit six mois au complet. Les chutes de neige sont fréquentes et abondantes, tout comme les tempêtes. En Gaspésie, il tombe en moyenne 400 cm de neige à chaque hiver !

Le mois de Janvier est généralement le plus froid de l’hiver. A l’intérieur du pays, le froid est sec et les journées souvent ensoleillées. Il suffit donc de bien s’habiller, et vous verrez qu’on peut non seulement survivre à l’hiver, et même l’apprécier.

Vos cils et poils de nez risquent eux aussi de geler. La sensation lorsqu’on respire par le nez devient très spéciale, mais on s’y habitue. Quant à sortir dehors les cheveux mouillés, c’est une des pires idées à avoir, car ils deviendront tout durs en moins de deux minutes !

Bien s’équiper : Attache ta tuque !

Un des point les plus important quand on s’apprête à passer l’hiver au Québec, c’est de savoir bien s’habiller pour ne jamais avoir froid. On privilégie donc les vêtements efficaces et confortables: pendant 6 mois, il va falloir oublier le style !

Pour être sûr de s’habiller chaudement, voici quelques erreurs à éviter : 

Opter pour un gros manteau garanti -20°C par le fabricant peut être une bonne idée…si vous ne prévoyez pas de rester longtemps dehors ! Et oui, si vous passez du temps en extérieur, ce qu’il vous faut ce n’est pas un seul manteau très chaud, mais opter pour la technique du multicouche (aussi appelée technique de l’oignon), qui consiste à superposer plusieurs couches de vêtements les unes par dessus les autres. Car avec une seule couche épaisse, on peut vite transpirer dès qu’on s’active. Et à cause de l’humidité, on peut vite attraper froid, surtout dès qu’on arrête l’activité physique.

Voici la liste détaillée de l’équipement à prévoir pour l’hiver :

Gros gants / moufles & sous-gants : Comme avec les gros gants on ne peut pas être agile des mains, les sous gants fins sont super utile. Dès qu’on a besoin de faire une geste de précision, il suffit d’enlever les gants (qui resteront de préférences attachés à votre poignets avec un élastique). Cela évitera de vous retrouver les mains à nues et de vous geler les doigts !

➡ Si vous avez froid aux pieds ou aux mains, tout le reste de votre corps ne réussira pas à se réchauffer. Couvrez bien vos extrémités, vous n’avez pas envie de perdre un orteil !

Bonnet & écharpe : Le bonnet (qu’on appelle tuque au Québec), tout comme l’écharpe sont les rares éléments de mode que vous pourrez garder. Pas besoin qu’ils soient très techniques, tant qu’ils sont chauds. L’astuce pour les jours de grand froid est de rajouter, sous l’écharpe, un tour de cou long qui puisse se remonter sur le visage jusqu’au nez.

➡ Bon à savoir ! On perd jusqu’à 30 % de sa température corporelle par la tête. Le Bonnet va donc vite devenir votre meilleur ami que vous ne quitterez pas de l’hiver.

Bottes : Choisir sa paire de botte peut vite devenir un casse-tête. Encore une fois, cela dépend beaucoup de l’utilisation que vous en aurez : déplacement en ville entre deux endroit chauffés ou bien activité sportive en extérieur. Dans le premier cas, une paire de chaussures bien imperméable (pour la slush de ville) et avec l’intérieur rembourré est l’idéal. Prenez aussi une paire avec une semelle assez épaisse pour être bien isolé du sol. Lorsque vous marchez, cela n’aura pas d’incidence. Mais si vous restez sur place plusieurs minutes (pour attendre le bus par exemple), vous sentirez vite le froid venir du sol. Parfois, la semelle des bottes que l’on achète s’avère trop fine. Vous pouvez acheter des semelles isolantes (en feutre) à rajouter à l’intérieur.

Dans le cas où vous passez du temps en extérieur, à faire une activité sportive, la botte de ville ne sera pas l’idéal. Privilégier une botte de randonnée d’hiver avec une grosse semelle isolante ou bien une paire de botte avec un feutre amovible à l’intérieur (type bottes de motoneige).

➡ Attention à prévoir une paire assez large pour y rentrer vos pieds avec des grosses chaussettes !

Chaussettes : En première couche, une paire de chaussettes fines. Par dessus, on rajoute une paire de grosses chaussettes de ski ou en laine.

Manteau : Comme dit plus haut le gros manteau n’est pas obligatoire si vous utilisez la technique multicouche. Cependant, avoir un manteau -20°C est très utile en ville, lorsqu’on se promène dans la rue entre deux endroit chauffés (comme la maison, le travail, le métro, les magasins…).

Le manteau long ou mi-long est de mise, pour garder le maximum de votre corps au chaud. C’est aussi très pratique lorsque vous voudrez vous assoir dehors, vous n’aurez pas froid aux fesses !

Sous-couches : Le legging et tee-shirt à manches longues à mettre en sous-couche sont vraiment indispensables. Choisir des matières chaudes mais respirantes (tel que la laine mérinos) pour éviter de transpirer. A savoir qu’il existe aussi des modèles de jean avec un intérieur rembourré de polaire. Cela ajoutera beaucoup de chaleur à votre tenue, tout en restant présentable avec un jean !

Lunettes de soleil : C’est la rare pièce stylée que vous pourrez porter en hiver ! Le soleil sur la neige blanche peut réfléchir. Les jours de grand soleil, les lunettes peuvent devenir indispensables (surtout si vous conduisez).

Les jours où vous partez faire une activité extérieure, le masque de ski peut aussi être de mise s’il y a du vent.

Crampons : A mettre par dessus vos chaussures, les crampons sont parfois indispensable les jours de verglas…tout du moins si vous ne voulez pas glisser dans le rue !

Raquettes : Absolument pas indispensables en ville, elles s’avèrent très utile dès qu’on est en campagne, ou pour aller faire sortie en nature. Sans raquettes on « cale », c’est-à-dire qu’on s’enfonce dans la neige, qui parfois est très épaisse.

Autre équipement utile :

Les hot pad pour les mains et pieds (aussi appelé Hot shots ou chaufferettes): Petits accessoires chauffants, à avoir avec soi au cas où. Ils peuvent réellement vous sauver un doigt ou un orteil les jours de grand froids où vous commencez à ne plus sentir vos extrémités.

La pelle à neige, telle une extension du corps, est un des outils indispensables à posséder. Elle sert notamment pour votre pallier et vos escaliers qui seront à déneiger régulièrement.

Cas particulier aux jours de grand vent : Tour de cou, cache-cou, cagoule, tuque… tout est bon pour cacher son visage. L’idée c’est de ne laisser à l’air libre aucune parcelle de son corps. Autrement, le vent glacial pourrait vite devenir insupportable !

➡ Et pour ceux qui veulent en connaître encore plus sur l’équipement spécifique lorsqu’on veut passer du temps dehors, je vous raconte tout de mon équipement pour une expédition d’hiver, ici !

Pour faire ses achats il est préférable d’attendre d’être au Canada, car l’équipement est mieux adapté pour le grand froid, notamment pour le gros manteau et les bottes. Il est toutefois toujours possible d’acheter les petits accessoires en Europe (écharpe, bonnet, veste polaire, sous-couches…).

➡ Attention ! La fameuse Canada Goose et les bottes Sorel sont les marques typiques que les nouveaux arrivant achètent. Si vous ne voulez pas passer pour le français de service du Plateau de Montréal, préférez des marques qui passent plus inaperçues.

Où s’équiper pour l’hiver ?
MEC, Atmosphère et Sport Experts sont les magasins qui proposent des vêtements spécialisés pour l’hiver de très bonne qualité. On y trouve les grandes marques d’équipement technique telles que North Face, Colombia, Arcterix… Winners est un magasin de prêt-à-porter pour toute la famille. On y trouve donc de tout, et à des prix très corrects. Canadian Tire et Walmart possèdent eux aussi des rayons entier d’équipement d’hiver à des prix moins élevé et d’une qualité moins poussée, mais qui restent très intéressant. Enfin, les friperies telles que Le Village des Valeurs sont très nombreuses au Québec. Il est possible d’y trouver de l’équipement pour l’hiver à très bas prix, et même parfois des marques de très bonne qualité. Toutefois, étant des magasins de seconde main, cela reste au petit bonheur la chance !

Voilà, une fois bien équipé pour affronter l’hiver Québecois, plus rien ne vous empêchera de sortir dehors et même d’apprécier les joies des activités hivernales : patin à glace, ski, raquette, motoneige, chien de traineau… il y a de quoi faire !

👉 Retrouve dans cet article mon top 5 d’activités d’hiver à faire au Québec !

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.