Récit de voyage

A la découverte de Symi, petite île grecque

Lors de mon tout premier séjour en Grèce, c’est loin des images de carte postale, des clubs huppés et des plages bondées que je me suis rendue. Symi, toute petite île entre la Turquie et Rhodes, n’est pas tout à fait comme les autres.

Nous sommes en Octobre, le début de l’automne est doux. C’est la fin de la saison touristique et l’ambiance est paisible. La petite île vit au rythme des bateaux qui vont et qui viennent, amenant leur lot de touristes, plus ou moins important selon les jours. Le soir, lorsque les ferrys sont repartis, le calme revient et on peut goûter à une vie sereine et à l’accueil chaleureux des habitants.  À la nuit tombée, on va s’asseoir à la terrasse d’un petit bar. On boit, on mange, on discute, on rit, tout le monde chante ensemble, la musique va bon train et, après quelques verres, ça commence à danser le sirtaki. Il fait bon vivre ici. De ma fenêtre, une fois couchée j’entends encore le son du bouzouki et de l’accordéon et je m’endors les fenêtres grandes ouvertes.

Lire la suite de cet article sur Nomade Magazine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *