Roadtrip aux Etats-Unis,  Vivre en Voiture / Van

Roadtrip à travers les USA

Après 1 an à vivre et vagabonder au Québec, je décide de partir dans l’Ouest. Mais pour y aller, je n’avais pas envie de prendre un simple avion, survoler tout ce territoire et me retrouver propulsée dans un autre lieu. J’avais envie de traverser des grands espaces, parcourir des miles et des miles, et, enfin, d’avoir l’impression de le mériter, cet Ouest tant rêvé.

C’est donc à deux que nous partons en Van traverser les Etats-Unis. L’occasion pour moi de découvrir la Vanlife !

« Chaque crépuscule dont je suis le témoin m’inspire le désir d’aller vers un ouest aussi lointain et beau que celui où le Soleil descend. Il semble migrer chaque jour vers l’ouest et nous inciter à le suivre », écrivait

Thoreau dans son essai De la Marche.

Départ : Montréal, QC, Canada – Arrivée : Vancouver, BC, Canada

Itinéraire : Toronto, Passage de la douane américain, Détroit, Lac Michigan, Chicago, Route 66, Passage du Mississippi, Denver & Les Rocheuses, Salt Lake City & le désert de sel, l’Oregon & Portland, Olympic National Park, Seattle.

TORONTO

Premier stop sur notre route à Toronto. Ce n’est pas encore les Etats-Unis mais ça nous permet de se familiariser avec l’anglais. C’est aussi notre première nuit dans le van en pleine ville, dans un quartier résidentiel. C’est drôle de se dire qu’on peut se garer où on veut en plein centre de Toronto, aller dans un bar fêter et rentrer à pied jusque « chez nous ».

DETROIT

J’avais beaucoup entendu parler de Détroit et j’avais à la fois un peu peur, autant que j’étais excitée de découvrir cette ville que la crise économique a dévastée. On se promène en plein centre ville, parmi les hauts buildings et les grandes avenues. Les rues nous paraissent vide, pour une ville de cette ampleur. En parcourant les quartiers résidentiels, on passe de nombreuses maisons qui tombent en ruines. On s’arrête aussi devant la grande gare centrale, devenue un des lieux bien connus des amateurs d’urbex.

TECUMSEH


J’aime toujours autant m’arrêter dans de petites villes au hasard de ma route. J’aime y palper le pouls de la vie, y découvrir une atmosphère plus ou moins vibrante. Un de mes passe-temps préféré est de regarder les gens s’affairer. Je m’imagine alors à quoi ressemble leur vie. Et dans mes divagations, il m’est doux de penser que moi aussi je pourrais faire partie de ce lieu. Poser mes bagages et prendre part à cette existence-ci. Dans ces petites villes, on me regarde souvent comme l’étrangère de passage, amenant pour certains un souffle de liberté, pour d’autres un vent chargé d’électricité. Au premier coup d’oeil, ils savent déjà que je ne suis pas d’ici.

La jolie rue principale de Tecumseh est vivante, avec ses petits commerces aux devantures soignées et ses agréables terrasses ensoleillées. Les bâtiments historiques au style western témoignent d’un passé bien rempli. Bâtie en 1824, Tecumseh est une des premières villes où les pionniers américains se sont installés dans le Sud-Est du Michigan. Elle fut nommée d’après le puissant chef Shawnee Tecumseh (dont le nom signifie « Etoile Filante »), qui s’est battu contre l’expansion des Américains sur le territoire des Natifs.

MICHIGAN CITY

Nous sommes arrivés pour le coucher sur le Lac Michigan. Après avoir fait un tour jusqu’au phare sur la jetée, nous décidons de passer la nuit ici, à Michigan City, sur les bords de l’eau. Mais alors que nous préparions à manger un groupe de jeunes bruyants commence à attirer notre attention. Et soudain, nous entendons un bruit spécial. Le bruit d’un taser. Cinq minutes plus tard, c’est les sirènes des polices que l’on entend et pas moins de 4 voitures qui arrivent en trombe. Mais les jeunes au taser sont déjà repartis. Les policiers viennent nous interroger, et nous leur disons ce que nous avons vu. Bien qu’ils ne nous interdisent pas de dormir ici, nous décidons d’aller nous garer un peu plus loin pour passer la nuit, histoire de ne pas avoir d’embrouille.

CHICAGO

Nous venons de sortir de Chicago, dernière grande ville sur notre route après Toronto et Detroit. Maintenant, place aux grands espaces vides. Moins de villes, moins de routes, moins de monde. Il me tarde de retrouver la nature, si chère à mon instinct primitif de vagabonde. J’ai soif de déserts, de forêts, de montagnes.

ROUTE 66

Impossible de penser faire un roadtrip à travers les USA sans au moins emprunter un petit bout de route 66. Son départ étant à Chicago, nous empruntons donc la mythique route jusqu’à Springfield. A certains, endroits, on a même l’occasion de rouler sur la route originale encore pavée de briques.

PLAINES du MISSOURI & du KANSAS

Deux jours de route, à travers les longues plaines agricoles du Missouri et du Kansas, avec pour seul relief les poteaux électrique et les silos à grain. Depuis deux jours, nous avons ressorti les shorts, t-shirts et tongs ; la chaleur est étouffante. Alors que nous approchons enfin du Colorado, le vent se lève et un large nuage d’un noir menaçant recouvre le ciel. Un gros orage éclate soudain. Les éclairs tonnent tout autour de nous. Des rafales de vent soufflent fort et font vibrer le van.

Arrivée sur les ROCHEUSES

Après plusieurs heures de route dans les paysages plats des plaines, soudain, au loin dans l’horizon, se dresse face à nous l’impressionnant massif des Rocheuses.

DENVER & le COLORADO

Petit aperçu de ces derniers jours dans le Colorado, qui nous à réservé bien des surprises; cols enneigés, routes fermées et tempêtes de neige.
Sur notre route: Colorado Springs et son Garden of Gods, Denver, le Parc National des Rocheuses, l’amphithéâtre de Red Rocks, les petits villages historiques de chercheurs d’or, les nombreuses routes zigzagant à travers les Rocheuses avec ses cols vertigineux (notre plus haut col à été Cripple Creek à 3600 mètres d’altitude), Fort colins, la division continentale (le centre géologique entre l’Est et l’Ouest des États-Unis).

HARTSEL, COLORADO

Rouler, rouler et rouler encore, jusqu’à la nuit tombée. S’arrêter au hasard dans un petit village, sur un grand stationnement, pour y passer la nuit. Au matin, se réveiller et découvrir qu’on se trouve dans un village à l’aspect digne d’un western. Aller prendre un petit-déjeuner dans le café à côté d’un saloon.

SALT LAKE CITY / L’OREGON & PORTLAND

La route se poursuit vers l’Ouest. Après le Colorado, nous avons décidé de changer notre itinéraire pour retrouver le soleil et la chaleur, direction la côte Ouest Américaine !
Au programme : Dinosaur National Monument et son canyon, Salt Lake City et son désert de sel, un court passage dans l’Idaho, les Painted Hills du John Day Fossil Beds National Monument, la forêt de sapins de l’Ochoco National Forest, le Mont Hood, Portland et enfin, les longues plages de la côte…où il est permit de rouler en voiture tout le long sur le sable !

Un soir, alors que nous cherchions un spot pour dormir, au détour d’une route, on se retrouve un soir sur la Old Route 105, qui s’arrête subitement face à la plage.

OLYMPIC National Park

Nous nous sommes arrêtés quelques jours dans l’Olympic National Park, dont nous avions déjà entendu beaucoup parler. Ce qui est impressionnant dans ce parc, c’est qu’en une seule journée on peut se promener dans la féérique forêt humide de Hoh, prendre le soleil sur la Ruby’s beach, parsemée de rochers, ou encore monter une route sinueuse jusqu’au Hurricane Ridge et se retrouver au coeur des montagnes.

SEATTLE

Un  passage rapide à Seattle. Après avoir été longtemps en immersion dans la nature, passer du temps en ville ne nous enthousiasmait pas vraiment, et puis, je cris bien qu’au fond de nous, nous avions hâte de retrouver le Canada.

VANCOUVER

Dernier stop de notre roadtrip, après plus de 10,000 kilomètres traversés.

Le Roatrip s’arrêtait là, mais notre vie bohème en van a continué à Tofino, sur l’île de Vancouver, où nous nous sommes installés le temps d’un été.

Et pour découvrir l’intérieur du Van et le travail d’aménagement que nous y avons fait, c’est pas ici !

7 commentaires

  • lamariniereenvoyage

    Très joli récit et quel beau voyage ! Les photos des Rocheuses sont super belles, ça donne envie (je ne connais que les merveilleuses Rocheuses canadiennes) ! Et la partie en brique de la route 66 est trop mignonne 😀
    Je vais explorer un peu plus votre blog, ça me rappellera de bons souvenirs du Canada ! (l’île de Vancouver <3)

  • france55

    tu as fait un super voyage d’est en ouest. Quand je suis partie du Quebec j’ai fait la route jusqu’a Vancouver en voiture ( toute seule). J’ai bien aime . Quelques annees plus tard avec ma famille ( mon mari et mes deux garcons) nous avons fait la route de Vancouver a Winnipeg puis avons bifurque aux USA … au retour – apres des visites dans l’est ( famille au QC et grandes villes comme Boston, NYC, Washington etc..) on est revenus a Vancouver via les USA. On en garde un bien beau souvenir.
    Et toi tu as passe l’ete 2017 a Tofino. Super !

Répondre à L'Instant Vagabond Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *